La tournée d'été continue avec le festival rock de Nivelles en Belgique. Dès l'arrivée, le ton est donné avec une prestation hallucinante des 'Nashville Pussy' qui a laissé le public entier bouche bée. Une pure rock-atitude arrosée de bière même si le public se plaignait que cette dernière ne fut pas belge. Le solo final où la guitariste arrache toutes ses cordes restera probablement dans la mémoire du pauvre diable dont la tête était coincée entre les jambes de la furieuse.

Avant notre soundcheck, j'ai pu apprécier depuis les backstage le live de 'Mass Hysteria' que je n'avais jamais vu su scène. J'aime assez leur côté festif surtout sur la fin où ils font monter toutes les filles du public sur la scène. Bonne ambiance. C'est aussi la première fois où c'est le service d'ordre que je vois slammer. Viennent ensuite les très smart 'Therapy?'. Je ne connaissais pas le groupe mais j'ai pu apprécier leurs quelques reprises énergiques de 'Joy Division'.

La nuit tombe et heureusement la pluie nous a épargnés. Les festivals sont en général célèbres pour leur aspect boueux mais j'ai toujours été chanceux avec la météo. Je peux même dire que je n'ai jamais vu de pluie en belgique (!!).

Au boulot. Je m'installe et, pour la première fois j'ai… UNE TABLE ! pour poser mon matériel. Pas besoin d'en voler une au bar, pas besoin d'en construire une avec des flycase bancals, pas besoin de laver la terre dessus avec ma veste. Il y a même la place pour tout mettre. L'écran est grand, le projecteur est puissant. Vive ETF !

Le concert de Bilbao laissait un souvenir amer car les conditions n'étaient franchement pas favorables, ni par la technique, ni par le public venu écouter du rock. Il fallait frapper (jouer) fort et je crois que cela a été le cas.